Nouvelle liste des pays à risque valable dès le 22 février

Nouvelle liste des pays à risque valable dès le 22 février

 

La nouvelle ordonnance sur les conditions d’entrée fera déjà l’objet d’une première adaptation. Les modifications seront soumises à la consultation des offices d’ici la fin de la semaine, avant leur approbation par le Conseil fédéral le 17 février, écrit la Fédération suisse du voyage (FSV) dans une information à ses membres.

Lors de sa discussion hebdomadaire avec l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), la Fédération a également exprimé le souhait d’être informés en amont de telles adaptations afin d’éviter de devoir consulter en permanence le site internet de l’OFSP pour connaître les changements. «C’est la raison pour laquelle nous avons demandé à l’OFSP de nous communiquer suffisamment à l’avance au moins les dates prévues pour la publication de la nouvelle liste des pays à risque, ce qui nous assure une certaine sécurité en matière de planification», écrit la FSV.

La nouvelle liste qui sera valable dès le 22 février prochain est accessible via ce lien direct.

Par ailleurs, la FSV a souligné à nouveau l’importance capitale d’une évaluation différenciée des destinations de voyage concernées. Comme pour l’Espagne avec les Baléares et les Canaries et le Portugal avec les Açores et Madère, l’évaluation des Maldives ne devrait pas dépendre du nombre de cas recensés dans l‘île principale de Malé.

Si une revendication a d’ores et déjà été prise en compte puisque les enfants de moins de 12 ans sont désormais exemptés du test PCR obligatoire, la question de savoir si le test PCR doit être effectué au maximum 72 heures avant le départ ou avant l’arrivée est toujours en cours d’examen. Dans leur propre intérêt, les personnes qui ont été infectées par le Covid-19 et sont guéries devraient si possible se munir d’un certificat médical rédigé en anglais.

L’OFSP cherche à prendre contact avec la FMH (organisation professionnelle du corps médical suisse) dans le but de simplifier les choses. Des documents de ce type existent déjà pour les porteurs de stimulateurs cardiaques, de prothèses, etc. 

De nombreuses questions restent en suspens au niveau des procédures s’appliquant à l’aéroport de retour. Notamment celle de savoir à quelles conditions un client présentant un résultat positif au Covid-19 peut rentrer en Suisse.

Contacts & Réservations

Nos conseillers spécialisés sont à votre disposition pour vous aider à faire le bon choix.

TRANSCONTINENTAL Florissant
66, route de Florissant
CH – 1206 Genève
T +41 22 347 27 27
info@transcontinental.ch

TRANSCONTINENTAL Chêne-Bourg
48, rue de Genève
CH – 1225 Chêne-Bourg
T +41 22 869 18 18
chene@transcontinental.ch

Instagram